Petite réflexion sur le rôle du mental

Partager cette page :

Bonjour à tou(tes),

Aujourd’hui, j’avais envie de mettre l’accent sur l’influence du mental dans notre quotidien.

Il nous arrive de traverser des situations pénibles familiales, professionnelles ou autres.
Ces situations font parfois naître en nous des émotions telles que la culpabilité, la peur, la colère…
Lorsque notre mental est aux commandes et qu’il en arrive à prendre toute la place, on ne pense plus qu’à cela, on en perd l’appétit, ou au contraire on grignote pour compenser, on ne dort plus, on a du mal à respirer, notre entourage nous irrite…

Lors d’une séance de kinésiologie, il arrive que certaines personnes se demandent que faire pour changer telle personne ou telle situation.

Il est important de prendre conscience qu’on ne peut changer l’autre ni changer une situation passée.
Par contre, ce qu’il est possible de faire grâce à la kinésiologie, c’est un travail sur soi pour changer son regard sur telle personne ou sur telle situation. Ce travail va forcément entraîner indirectement un changement ou un comportement différent par rapport à la personne ou vis-à-vis de la situation problématique.

Ce n’est pas tant ce qui nous arrive qui pose problème mais plutôt la façon dont on y réagit, ou l’importance qu’on y accorde.

En effet, face à une même situation, deux personnes peuvent réagir de façon totalement différente. L’une n’y prêtera pas d’attention particulière tandis que l’autre peut très mal vivre intérieurement la situation sur le plan émotionnel. Et tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime…

Alors, je vous invite à changer votre regard, à accorder moins d’importance à des choses qui n’en valent pas la peine. Bien souvent avec le temps et le recul, on se rend compte que cela ne valait vraiment pas la peine de se mettre dans de tels états…

La Kinésiologie ne va pas effacer les événements qui se sont passés mais va permettre, grâce au test musculaire, de détecter et d’enlever la charge émotionnelle du passé qui était liée à l’événement ayant causé un stress. Et tout cela, sans avoir besoin de revivre l’émotion!

Silvana VITELLO
Kinésiologue Spécialisée

Partager cette page :